Le régime d’éviction : comment trouver l’ingrédient responsable de l’allergie alimentaire de mon chien ?

Manon
|
03/07/2024
Le régime d’éviction : comment trouver l’ingrédient responsable de l’allergie alimentaire de mon chien ?

Votre chien se gratte et se mord les pattes et votre vétérinaire a diagnostiqué une allergie alimentaire ? Vous allez devoir mettre en place un régime d’éviction. De quoi s’agit-il ? Comment le mettre en place ? Comment bien le réussir ? Dans ce guide, vous retrouverez toutes les informations nécessaires pour apaiser les allergies alimentaires de votre chien.

Qu’est-ce qu’un régime d’éviction ?

Les allergies alimentaires sont très présentes chez les chiens, une des manières les plus efficaces d’aider votre chien est de mettre en place un régime d’éviction. Cette méthode est idéale pour identifier les allergènes responsables des réactions indésirables causées par les allergies alimentaires. Ce régime consiste à éliminer systématiquement certains aliments de l’alimentation de votre chien, puis, les réintroduire progressivement. Le but étant de cibler précisément la source de l’allergie. 

Ce test consiste donc à introduire une source nouvelle de protéines ou de glucides dans l’alimentation du chien. Cette diète hypoallergénique est adaptée aux problèmes de santé du chien. Elle ne présente aucun risque pour la santé si elle est bien suivie et limitée à une période maximale de 10 à 12 semaines. La première chose à faire (et aussi la première difficulté) est d’étudier précisément les aliments de l’alimentation de votre chien présents dans son alimentation comme dans les friandises. Le but étant de procéder par élimination, au fur et à mesure, afin de déterminer le ou les allergènes de l’alimentation de votre chien. Il sera donc amené à ne manger qu’une seule et même alimentation qu’il n’a jamais mangée dans sa vie, pendant une courte période.

Le plus souvent, les protéines animales sont à l’origine des allergies alimentaires tels que le bœuf, les œufs, ou encore le poulet. Pour commencer ce régime d’éviction, vous devez petit à petit éliminer la protéine animale présente dans l’alimentation de votre chien les premiers jours, puis introduire une nouvelle protéine animale. Le plus efficace est d’opter pour une protéine rare comme les protéines d’insectes. Elles renferment, en plus grande quantité, les nutriments indispensables à la bonne santé de nos chiens : protéines, vitamines, minéraux, acides gras essentiels, fibres etc.


Comment mettre en place un régime d’éviction ?

Conseils pour bien réussir le régime d’éviction

Vous devrez renoncer à toutes les gâteries habituelles de votre chien, y compris les friandises et les restes de table, car elles peuvent contenir des allergènes et fausser les résultats. Ce régime strict doit être suivi sans écart pour être efficace. Pendant les 8 semaines du régime, ne donnez que des croquettes spéciales à votre chien. Bien que cela puisse sembler long, c'est nécessaire pour diagnostiquer 95% des allergies alimentaires canines. Une période plus courte risque de ne pas montrer d'améliorations durables. Voici d’autres conseils pour réussir le régime d’éviction :

  • Bien choisir l’alimentation du régime de votre chien. Choisissez une alimentation qui lui convient, il faut parfois plusieurs tests avant de trouver l’alimentation qu’il tolère bien et qu’il prend plaisir à consommer pendant 8 semaines. 
  • Réaliser une transition alimentaire. Ne changez pas de régime alimentaire brusquement. Faites plutôt une transition sur au moins une semaine (ou plus) en commençant avec une très petite quantité du nouvel aliment le premier jour. Le début du régime d’éviction de votre chien ne commence qu’une fois la transition terminée.
  • N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire en cas de mauvaises réactions ou de problèmes.
  • Récompensez votre chien. Vous pouvez le récompenser avec des croquettes de son nouveau régime.
  • Tenez un carnet de suivi. Inscrivez dans un calendrier ou dans un carnet les symptômes de votre chien, sa médication, son alimentation et son évolution. 

Les erreurs à éviter

Afin que le régime soit concluant, il y a quelques comportements qui seraient préférables à éviter. 

  • Si vous avez d’autres animaux, nourrissez votre chien séparément pour éviter qu’il soit tenté par les gamelles de vos autres animaux.
  • Céder aux demandes de friandises ou restes de table - hors friandises hypoallergéniques ou croquettes hypoallergéniques.
  • Varier sa gamelle. Vous pourrez être amené à vouloir diversifier la gamelle de votre chien, avec de la pâtée, des légumes, ou d’autres habitudes. L’alimentation de votre chien doit être strictement contrôlée.
  • Oublier d’avertir votre entourage. Votre chien peut être entouré de différentes personnes de votre entourage : enfants, voisins, promeneur de chien,votre famille et vos amis. L’important est que tout le monde respecte son nouveau régime alimentaire.
  • Attendre assez longtemps avant de réintroduire les allergènes. Ce n’est pas au bout d’une semaine d’améliorations constatées sur votre chien que les résultats vont durer sur le long terme. 
  • Céder à la panique. Si vous faites une erreur, notez-la sur le calendrier et poursuivez le régime d’éviction. 

Le régime d’éviction est le moyen le plus efficace pour déterminer l’allergène responsable des symptômes d’allergie de votre chien. Cette diète est à réaliser sur 8 à 12 semaines et est importante pour le bien-être de votre chien. Cette période pourra vous paraître longue mais il faudra que vous soyez patient et ayez envie de persévérer.

Peu importe l'alimentation hypoallergénique que vous lui choisirez, on recommande évidemment de faire un bilan de santé chaque année chez votre vétérinaire. Ça vous permettra également de lui demander son avis avant de prolonger la durée d’utilisation des croquettes hypoallergéniques.

Paiement sécurisé
Normes bancaires PCI